Cinq conseils pour réussir la pose de clôture

pose de clôture

La clôture doit assumer son rôle de délimitation et d’esthétique. Pour y parvenir, la pose de la clôture obéit à des règles de poses strictes. En ajout, le choix du matériau est crucial. Voici ainsi pour vous, quelques conseils pour une clôture fonctionnelle qui saura apporter de la valeur à l’ensemble de votre propriété.

1. Bien définir l’usage prévu.

La clôture se définit comme un dispositif permettant d’imposer la limite d’une surface par rapport à son voisinage. Elle est déclinable en plusieurs formes, matériaux, teintes et finitions. Elle est adoptée pour clôturer une espace, protéger du vis-à-vis et sécuriser l’ensemble de la propriété. Pour clôturer un jardin par exemple, les clôtures rigides sont idéales. Pour les animaleries, en complément avec une haie végétale ou pour palisser les plantes grimpantes, on conseille les grillages souples. À titre de brise-vue, un claustra peut suffire. Afin de mieux cerner votre choix de clôture et aménagement extérieur, visitez le site de notre professionnel arbreetterre.be.

2. Prévoir une installation cohérente aux contraintes géographiques.

La clôture est une installation extérieure. De cette manière, ses expositions aux intempéries et aux vents sont inévitables. Il convient ainsi de choisir des matériaux robustes ou prévoir des entretiens réguliers pour des matériaux plus fragiles. Comme intempéries fragilisant la clôture, on peut citer les eaux de mer, les pluies prolongées, les périodes de gels permanents. En effet, l’humidité et le séjour dans l’eau conduisent facilement à la rouille pour les clôtures métalliques. Quant aux bois, ils engendrent la putréfaction. Couplée à l’exposition permanente au soleil, l’humidité ternie la clôture en bois. Le propriétaire est ainsi appelé à les entretenir.

3. Viser un rendu harmonieux.

La clôture est visible depuis l’extérieur. Le choix des matériaux et l’architecture doivent viser la cohérence avec l’ensemble des éléments intégrés dans les propriétés. On parle ici de style de clôture. La clôture en aluminium est actuellement celle qui affiche tendance et modernité. Celle en bois évoque le style rustique, naturel et champêtre. La clôture PVC est universelle et peut imiter tous les matériaux et s’adapte ainsi à tous les extérieurs. Couplées à des clôtures en pierres naturelles, murets en béton ou gabion, ces différents types de clôtures optimisent la sécurité.

4. Coupler pose de clôture et aménagement paysager.

La pose d’une clôture est souvent réalisée en amont d’un aménagement paysager. Combiner les deux serait plus judicieux afin de bénéficier d’un service exclusif de jardinage et d’installation de clôture. C’est le gage d’une marge de bénéfice plus conséquente en matière de devis. Et d’ailleurs, coupler ces deux prestations en une seule permet d’avoir un rendu uniforme et réduit le délai d’exécution des travaux.

5. Disposer d’une clôture qui intègre les technologies dernier cri.

Comme toutes les installations modernes, la clôture n’a pas échappé à la modernité. L’intégration des technologies est entreprise pour accroître le niveau de sécurité. Actuellement, les clôtures sont désormais électriques avec des portes et portillons blindés. En tant que menuiseries, l’ouverture de ces dernières peut être manuelle, battante, coulissante ou automatisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *